Projets en cours


Des projets importants, porteurs d'espoir pour les malades, qui pourront grâce à nos donateurs être menés à Genève.

Fonction biologique des cytokines de la famille de l'interleukine 1

   Les cytokines sont de petites protéines qui contribuent à la communication intercellulaire et qui jouent un rôle important dans les réponses immunitaires et inflammatoires. Dans la polyarthrite rhumatoïde, ainsi que dans d'autres maladies inflammatoires, certaines de ces cytokines jouent un rôle crucial et sont considérées aujourd'hui comme des cibles thérapeutiques pour le traitement de ces maladies. L'interleukine 1 est une cytokine avec activité inflammatoire dont le rôle a été bien démontré dans la polyarthrite rhumatoïde, ainsi que dans d'autres maladies inflammatoires. D’autres cytokines appartenant à la famille de l’interleukine-1, incluant l’interleukine-33 et l’interleukine-36 stimulent également des réponses inflammatoires. Le but de notre projet est de mieux caractériser la fonction de toutes ces cytokines dans le contexte des maladies inflammatoires, ce qui pourrait être une première étape dans le développement de traitements ciblés et efficaces.
 

Etude sur la tolérance et l'efficacité de traitements des nouveaux biologiques pour les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde.

   Au cours de ces douze dernières années le traitement de la polyarthrite rhumatoïde a connu des avancées spectaculaires en raison du développement de médicaments dits "biologiques" ayant une fonction immunomodulatrice. Plusieurs molécules sont actuellement utilisées dans la pratique quotidienne du rhumatologue. A ce jour il existe très peu d'informations comparant le taux de rétention de ces traitements ("survie du médicament") et les causes de leur d'arrêt, en particulier pour les traitements récents. Notre but est d'évaluer et de comparer leur profil de tolérance grâce à la base de données Swiss Clinical Quality Management. Il s'agit d'un registre national suisse incluant les patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde qui contient des informations sur l'évolution de la maladie, les médicaments prescrits, et les effets secondaires. Une des implications pratiques de ce travail sera une meilleure connaissance du profil de sécurité notamment des 'nouveaux biologiques' (rituximab tocilizumab et abatacept) par rapport aux 'anciens biologiques' (les anti-TNF) ; ce qui nous permettra d'établir une séquence rationnelle pour l'utilisation de ces médicaments.